S.J. Grand > Votre directeur général vous vole-t-il ? Caddy Shanghai s´est fait avoir
100 RMB

Votre directeur général vous vole-t-il ? Caddy Shanghai s´est fait avoir

“Vous êtes surpris que votre responsable local se sauve avec l’argent de l’entreprise ? Il est toujours décevant de voir que les dirigeants ou chefs d’entreprise étrangers relâchent le contrôle de leur filiale chinoise », mentionne Stéphane Grand, directeur général de S.J. Grand Financial and Tax Advisory. C’est ce qui est arrivé à Caddy Shanghai, la branche chinoise de Caddy France qui avait été escroquée en 2012. Identifier le ou les coupables d’une fraude en Chine n’est pas toujours difficile : dans la plupart des cas, il/elle est encouragé(e) à frauder par un manque de surveillance interne. L´absence de contrôle est la situation idéale pour voir émerger des fraudes : les employés qui ont des problèmes personnels ou financiers quelconques y voient souvent l’occasion d´en profiter en détournant de l´argent.

Dans cette deuxième étude de cas sur la fraude dans les entreprises chinoises, nous analysons les avantages de systèmes de contrôle interne, notamment pour la gestion de succursales lointaines. Caddy est le seul nom de client figurant dans cette suite d’études de cas, puisque le propriétaire de la société est le seul à avoir décidé de communiquer la fraude à la presse.

Details du cas

Client name:
Confidentiel
Started
10 mai 2012
Completed:
10 juin 2012
Value:
$ 125 000
Category:
Cas de fraude

Caddy, leader mondial du secteur des caddies, a été fondé en France il y a 90 ans. Avant 2010, la société a saisi l’opportunité offerte par la forte croissance du secteur de la distribution alimentaire en Chine, en ouvrant une usine dans la municipalité de Shanghai. À cette époque, la Chine était sur le point de devenir le premier marché mondial de l’alimentation. Puisque les chariots Caddie desservent également les aéroports, les hôtels et les hôpitaux, ce pays en rapide développement semblait être la cible idéale.

L’usine de Shanghai, une fois établie, a commencé à être gérée par l’ancien importateur de Caddie. La filiale produisait localement les chariots pour ensuite les vendre aux marchés chinois et asiatiques. En 2010, Caddy Shanghai représentait 25% du chiffre d’affaires total du groupe. C’est à ce moment-là que la direction a relâché le contrôle en se fiant à la bonne performance économique de la filiale.

Néanmoins, à la fin de la même année, la société a connu des problèmes financiers. La filiale chinoise a opéré sans aucune surveillance pendant plus d’un an. Pour récupérer la perte économique et relancer Caddy Shanghai, Altia Group, un fonds français de capital-investissement, l’a racheté en 2012 dans l´idée de restructurer les opérations de l’usine.

Caddy a fait appel aux services de S.J. Grand fin 2012 pour effectuer l’audit préalable à l’acquisition. «Au cours des premières phases de l’enquête, nous nous sommes vite rendus compte de graves irrégularités comptables : il y avait quelqu´un au sein de la société qui s’enrichissait toujours plus au dépens de l´entreprise», poursuit Stéphane. En effet, après avoir mené une enquête minutieuse, nous avons repéré une fraude en cours.

Parfois, l’escroquerie est tellement grande qu’il est difficile d´y croire.

Le directeur général chinois dissimulait le fait qu’il avait fondé 17 entreprises pour vendre des matières premières et des machines à Caddy, et lui acheter des produits finis. Cela détournait les bénéfices de Caddy dans ses propres poches. Par ailleurs, puisque ce n´était pas suffisant, le directeur en question a également ouvert un compte bancaire à Hong Kong afin de détourner les revenus des ventes à l’étranger. Malin !

“Soyez impitoyable et sans cœur, ne laissez pas le criminel s´en tirer !”

Bien que nous leur ayons recommandé de frapper fort et rapidement, les nouveaux propriétaires ont essayé de négocier avec le directeur général, ce qui les a plongés dans l’abîme. Le directeur général est passé au niveau supérieur en commençant à déplacer les machines des locaux vers une nouvelle usine installée de l’autre côté de la rivière, dans le Jiangsu. Cette nouvelle usine utilisait la marque Caddy, en violation du droit de propriété de la société. De plus, le criminel et le directeur de la banque de Caddy venaient du même petit village au centre de la Chine. Cela cachait probablement une certaine collusion, même si nous n’avons pas pu la prouver.

Tout au long de l’enquête, le directeur général refusait de coopérer. Lorsque la direction fait preuve de comportements agressifs, non seulement lors de l’audit, mais également lors de la prise de décisions financières critiques, il y a de fortes chances qu´elle dissimule des actes frauduleux. Les personnalités instables font souvent preuve de comportements peu éthiques et de colère. Après avoir été officiellement licencié par le nouveau propriétaire, le directeur a refusé de restituer les documents officiels. Ainsi, il est resté (non) officiellement à la tête de la succursale de Shanghai, en dépit de la décision des actionnaires.

Ce cas de fraude démontre qu´un détournement de fonds à grande échelle peut se dérouler directement sous votre nez, peu importe la taille de votre entreprise. Dans le cas présenté ici, les fraudes suivantes ont été commises :

  • Sociétés parallèles : création de 17 sociétés parallèles vendant et achetant des matières premières et des produits finis afin de détourner de l’argent ;
  • Détournement de fonds : ouverture d’un compte bancaire à Hong Kong pour détourner des bénéfices provenant de l’étranger ;
  • Collusion potentielle entre le directeur de la banque et le directeur général (corruption ou favorisation) ;
  • Violation de la propriété intellectuelle : utilisation du nom de la marque Caddy lors de l´ouverture d´une deuxième société.

Case Study China - S.J. Grand

Le résultat de l’enquête était clair : la société chinoise avait été escroquée. S. J. Grand a incité Caddy à poursuivre le directeur général en justice, les preuves à charge étant irréfutables. Cette fois, la société a suivi nos conseils : en mars 2013, le directeur chinois a été poursuivi en justice pour détournement de fonds et vol, et Caddy Jiangsu pour violation de la propriété intellectuelle. Caddy France a gagné le procès, en infligeant une lourde amende et deux ans d’emprisonnement au responsable.

Les dommages causés ont été estimés à plusieurs millions d’euros, mais le montant exact n’a pas été révélé. Le chiffre d’affaires de la société était officiellement de 15 millions d’euros en 2012 et la majeure partie de celui-ci avait été détournée vers les comptes d’autres sociétés.

Pourquoi devriez-vous vous inquiéter quand quelque chose d’inattendu se produit ? Parce que les conséquences de fraudes ont un impact négatif et coûteux en termes de :

  • Perte financière ;
  • Amendes et pénalités, qui peuvent même être plus lourdes que la perte elle-même ;
  • Méfiance des actionnaires et des investisseurs ;
  • Perte de réputation ;
  • Démotivation du personnel.

Outre la perte financière et le risque de sanction en vertu de la loi, une forte pression du public peut nuire à la réputation de la société et entraîner une perte de confiance conséquente. Cela conduit souvent les actionnaires à cesser d’investir dans ce secteur, et les clients à ne plus acheter les produits de l´entreprise, réduisant ainsi sa part de marché.

MOYENS DE PRÉVENTION DE LA FRAUDE DANS CE CAS

Gagner un procès est soulageant, mais ne serait-il pas préférable d’en éviter un? En Chine, recourir au tribunal coûte très cher. Si les multinationales peuvent généralement se le permettre, de nombreuses PME peuvent y perdre plus d’argent que dans la fraude elle-même.

Alors, comment éviter de se faire avoir ?

  • Due Diligence : avant de laisser votre partenaire chinois gérer votre entreprise, effectuez un contrôle de ses antécédants ;
  • Améliorez le contrôle : assurez-vous que toutes les politiques et procédures internes sont conformes à la loi ;
  • Audits internes : organisez des audits internes de manière régulière ;
  • Sceaux d’entreprise : contrôlez le pouvoir de l´individu, en particulier en ce qui concerne l’utilisation des sceaux d’entreprise ;
  • Formations anti-fraude : préparez vos employés et encouragez-les à signaler les comportements douteux ;
  • Soyez présent : ne relâchez jamais le contrôle.

Si vous remarquez des comportements étranges, ou si vous recevez de plus en plus de plaintes sur la qualité du produit, contactez-nous. Notre équipe de professionnels peut vous aider à cerner la situation. Étant convaincue que la transparence est la clé de la gestion d’entreprise, S.J. Grand détecte et élimine les fraudes avec rapidité et efficacité.