S.J. Grand > Actualités > Affaires en Chine > Les Biens de Consommation Compte Tenu du COVID-19 en Chine

Les Biens de Consommation Compte Tenu du COVID-19 en Chine

Posted by: Lise Le Cras
Category: Affaires en Chine, Economie & Commerce

Les biens de consommation emballés, communément appelés produits de grande consommation (PGC), constituent le plus grand segment des biens de consommation, plus important que les produits de luxe ou les produits numériques. Avant la COVID-19, les consommateurs achetaient des PGC à cause de leur relativement courte durée de conservation, de leur bas prix et de la forte demande des consommateurs. Cependant, au moment de la pandémie et dans la période de reprise qui a suivi, les ventes de ces biens connaissent des changements divers. Certaines catégories ont connu un boom tandis que d’autres n’ont pas encore retrouvés les grandes quantités de ventes dont elles bénéficiaient auparavant.

Consultez notre précédent article, Accent sur une industrie : Le marché des aliments et des boissons importés en Chine

Quels sont les différents effets de la COVID-19 sur les biens de consommation ? Comment les entreprises peuvent-elles élaborer des stratégies en fonction des préférences actuelles des consommateurs ? Continuez à lire !

Biens de consommation à croissance continue

Six mois avant l’épidémie, les PGC, surtout les articles importés, ont connu une croissance en raison de l’augmentation du pouvoir d’achat de la classe moyenne chinoise, et ce parmi d’autres facteurs de croissance. Pendant la période de relance, différentes catégories de produits de grande consommation connaissent différents effets.

Produits d’hygiène

S’il existait un “kit de distanciation sociale”, on y trouverait en d’abord les produits suivants : des désinfectants, de l’alcool à 90°, des lingettes et des masques. Ces produits de première nécessité ont connu un boom des ventes. Pendant la rétablissement de la crise sanitaire, des produits tels que du gel antibactérien, du désinfectant et les produits d’hygiène personnelle, ont été de plus en plus demandés.

Produits alimentaires

Le fait de rester à l’intérieur à cause des mesures de quarantaine lors du contrôle et de la prévention du COVID-19 avait entraîné une hausse des livraisons à domicile. Puisque les ménages ont également redécouvert les joies de la cuisine faite maison, les condiments tels que la sauce soja, les cube de bouillon et autres épices se vendent mieux que les années précédentes. À cet effet, faire la cuisine est devenu une habitude naissante où de nouvelles pistes pour un meilleur marketing peuvent être explorées.

D’autre part, les consommateurs qui avaient besoin de repas rapide à la maison se sont tournés vers les nouilles instantanées et les soupes en brique ou en sachet, ce qui indique une croissance des ventes en 2020. D’un marché qui préférait la viande et les légumes les plus frais possibles, les consommateurs chinois se sont détournés de la viande et du poisson frais, de peur que les produits d’origine animale ne soient la première cause  du virus.

Biens avec impact ou dépenses des consommateurs limités

Les produits ménagers de base tels que les aliments surgelés, l’eau en bouteille et les produits d’entretien sont des biens pouvant être stockés en vrac pendant longtemps. Mais pendant quelques temps au début de l’épidémie, les magasins et les entreprises ont fermé pour les vacances prolongées, rendant la vente de ces produits de première nécessité épouvantable. Cependant, lorsque les magasins en ligne et physiques ont rouvert leurs portes quelques semaines plus tard, les consommateurs ont eu tendance à acheter ces produits en vrac et donc à suspendre tout besoin supplémentaire de ces produits.

Augmentation des ventes en ligne

Les effets négatifs et positifs au cours de quelques semaines se compensent mutuellement, entraînant un impact moindre sur les produits de grande consommation. D’autres biens appartiennent à cette catégorie, tels que les aliments pour animaux de compagnie, le papier toilette et le lait en poudre pour nourrissons, qui sont des produits de première nécessité pour les ménages mais dont le besoin pour les consommateurs n’a pas augmenté pendant l’épidémie. Autrement dit, la quantité nécessaire avant l’épidémie est très probablement la même que celle consommée même lorsque le télétravail était en place.

L’évolution des achats des personnes âgées

Il faut profiter de la croissance des ventes en ligne, surtout que la population âgée découvre et apprécie le confort et l’efficacité du shopping sur internet depuis peu. Les autorités ont encouragé les personnes âgées à ne pas sortir car elles étaient vulnérables au virus. Un pourcentage énorme de ces citoyens étaient du type grand-parent qui faisait confiance à l’argent liquide et aux magasins physiques plutôt que de faire des achats et payer en ligne. Leurs choix étant limités, ils se sont tournés vers le shopping sur internet. Ainsi, un meilleur étiquetage des produits, un stockage d’articles plus familiers et d’autres améliorations devraient être pris en compte pour cette tranche d’âge afin de permettre une meilleure expérience de shopping.

Ventes de biens de consommation

Ventes en forme de V ou biens de consommation interrompus

Les produits qui ont d’abord connu une baisse considérable des ventes au début de la pandémie, mais qui ont été très vite repris sont :

  • Les compléments alimentaires ;
  • Les produits de beauté ;
  • Les détergents pour le linge ; et
  • Le yaourt.

Les ménages ont jugé les produits ci-dessus comme non-nécessaires pendant les premières semaines de confinement national. Sinon, ils avaient ces produits en stock pour préparer les longues vacances annuelles. Néanmoins, les vendeurs et fournisseurs ont rebondi presque immédiatement après une forte baisse des ventes de ces produits.

Consommation avant et après le NAC

Avant les vacances du Nouvel An Chinois, de nombreux consommateurs achetaient des cadeaux en vrac pour les offrir à leurs proches. Cependant, ils ont dû les utiliser eux-mêmes lors des semaines précédant le début des confinements. De plus, aucun achat supplémentaire pour les fêtes n’a pu être réalisé, affectant certaines entreprises.

Les sociétés pourraient compenser les pertes subies en février au cours des prochaines vacances de la Golden Week. Cependant, l’impact des pertes du NAC pourrait être incomparable car aucune autre période de vacances n’est aussi importante que celle du Nouvel An Chinois.

Ventes en U ou perte de consommation

Les ventes de produits tels que shampoing, maquillage, spiritueux chinois, vin, chocolats et bière n’ont pas repris facilement après la COVID-19. C’est peut être dû au fait qu’il y a eu un changement important dans l’état d’esprit des personnes.  Les consommateurs chinois sont passés de préoccupations concernant la beauté esthétique à une vision plus globale de self-care en faisant attention à leur santé.

Bien que les demandes actuelles et futures soient incertaines, il est impératif que les entreprises capitalisent sur le changement de priorités de la population. Ainsi, elles pourraient récupérer leurs parts de marché perdues voire même gagner de nouvelles en se concentrant davantage sur les préférences actuelles des consommateurs.

Conclusion

Pour certaines entreprises, la reprise post-COVID était plus difficile. Il se peut que pour s’en sortir, un changement de modèles commerciaux ou une meilleure commercialisation des produits soit nécessaire. Certains articles ont vu leurs ventes augmenter et ne montrent aucun signe de ralentissement dans un avenir proche. Des hommes d’affaires expérimentés ayant déjà vécu d’autres pandémies comme le SRAS et qui y ont survécu vous diraient de surfer sur les vagues. Ceux qui n’y sont pas parvenus auront d’autres opportunités à leur disposition, mais ceux qui réussissent seront plus forts dans leur position. Avoir le soutien de la meilleure équipe possible et disposer d’outils adéquats peut vous aider à réaliser cet objectif.

Contactez-nous

Créer sa propre entreprise ou s’installer dans une autre ville peut d’abord sembler décourageant. Cependant, l’expertise de S.J. Grand vous guidera dans la bonne direction.

Contactez-nous pour profiter de nos services spéciaux sur la création d’entreprise, la fiscalité, etc. De plus, investir et capitaliser sur les technologies basées sur le Cloud pour votre entreprise, telles que Kwikdroid, vous aidera à tout gérer à distance, et avec facilité.

kwikdroid

Si vous êtes intéressé, rendez-vous sur notre page Kwikdroid pour demander une démo et consulter les prix et forfaits que nous proposons.

Suivez-nous sur les réseaux sociaux pour recevoir les dernières news:

sj grand wecaht mini program

Découvrez votre salaire net d’impôts et estimez la valeur de votre entreprise sans avoir à quitter WeChat!

Notre mini-programme peut estimer le salaire dans votre secteur d’activité, en fonction de votre niveau d’expérience et de votre poste. C’est un outil précieux pour les négociations salariales!

Scannez le QR code pour utiliser nos calculateurs gratuits!

Author: Lise Le Cras

Leave a Reply