S.J. Grand > Actualités > Affaires en Chine > L’Échange de Devises: Moteur de Rapprochement entre la Chine et l’Europe

L’Échange de Devises: Moteur de Rapprochement entre la Chine et l’Europe

Posted by: Nathalie Huynh
Category: Affaires en Chine, Economie & Commerce
currency swap

La banque centrale chinoise a accepté d’étendre de 3 ans la convention bilatérale d’échange de devises d’une valeur de 350 milliards de yuan (soit 45 milliards d’euros) avec la banque centrale européenne. Cet accord peut être étendu à terme avec le consentement des deux parties pour faciliter le commerce et les investissements entre la Chine et l’Europe.

Laissez-nous vous montrer ce que signifie l’échange de devises et comment cela aide à l’optimisation des investissements en Chine.

Qu’est-ce que l’échange de devises? 

Un échange de devise est une opération de change qui implique l’échange de paiement d’intérêts entre ou parmi les parties participantes. Les termes et conditions sont aussi basés sur le contrat passé entre ou parmi eux. Un échange de devise détermine la valeur relative des actifs impliqués. On retrouve dans ces actifs la valeur du taux de change de chaque devise et l’environnement des taux d’intérêt des pays impliqués.

Grâce à un échange de devise, les compagnies faisant affaire à l’étranger peuvent bénéficier de taux de prêt plus avantageux dans la devise locale. Pour les entités corporatives, il est préférable de faire un échange de devise que d’emprunter de l’argent à des banques locales. Les entreprises étrangères peuvent bénéficier d’un taux de financement plus bas que ce qu’elles pourraient trouver sur le marché local.

Comment l’échange fonctionne-t-il?

Les parties qui se sont accordées à faire cet échange de devise vont décider d’échanger ou non le montant principal de leurs devises respectives au commencement de la transaction.

Par exemple, L’entreprise A en Chine prévoit d’étendre son business en Europe. D’autre part, l’entreprise B en Europe veut acquérir une entreprise en Chine. Cependant, A et B n’ont pas les fonds suffisants. Pour réduire les coûts, les deux entreprises peuvent entrer dans un échange de devises. Dans cette situation, l’entreprise A emprunte de l’argent en Chine et l’envoi à l’entreprise B tandis que cette dernière emprunte de l’argent en Europe et l’envoi à l’entreprise A. Par cette opération, les deux entreprises ont pu éviter de taux plus élevés dues à l’emprunt de devises étrangères.

2 types de taux d’intérêt

Taux d’intérêt fixe: C’est le taux le plus favorable durant les périodes à « faibles taux d’intérêt ». Il est aussi recommandé pour ceux qui ne veulent pas voir leurs taux d’intérêt fluctuer en fonction des termes de leur contrat de prêt. Cependant, ce type de taux d’intérêt est beaucoup plus élevé que les taux d’intérêt flottants.

Taux d’intérêt flottant: Il peut aussi être nommé « taux d’intérêt variable ». Les taux peuvent varier en fonction du marché et tout au long du titre de dette. Néanmoins, il est usuellement moins coûteux et les cartes de crédit d’entreprises portent aussi ce type d’intérêt. Les taux flottants sont ajustables comme les hypothèques où les paiements mensuels changent.

Types de contrats d’échange de devises

  • Fixe vs. Flottant
  • Flottant vs. Flottant
  • Fixe vs. Fixe

L’échange de devises peut être bénéfique pour les entreprises car cela réduit le coût d’emprunt d’une devise étrangère. Cependant, à la fin de la journée, c’est la stratégie de l’entreprise qui tirera de l’accord un gain ou une perte. De ce fait, les entreprises impliquées dans un échange de devises doivent prendre en considération les paiements qu’ils devront faire à la fin de leurs contrats.

Les bénéfices mutuels d’un échange de devises

La Chine étant son deuxième plus gros partenaire commercial, L’Union Européenne bénéficie d’une relation bilatérale de commerce et d’investissement stable avec la Chine. D’un autre côté, la Chine voit l’échange comme une « facilité de garantie de liquidité » et doit s’assurer que cela continue d’approvisionner aux banques européennes du yuan chinois.

Par ailleurs, l’accord d’échange de devise entre la Chine et l’Europe peut dépendre de l’équilibre des investissements. Un pays peut prendre le dessus sur l’autre en fonction du montant de leurs investissements. Si les entreprises chinoises cherchent à investir deux fois plus que les entreprises européennes, alors ce sera plus favorable pour l’Europe.

L’internalisation du Renminbi

D’après la Banque Populaire de Chine (PBOC), l’initiative de l’extension de l’accord d’échange de devises avec l’Europe par l’ECB va donner des liquidités qui vont supporter le développement du marché du renminbi en Europe. C’est pourquoi, il est prévu de renforcer la promotion du renminbi pour une utilisation mondiale.

En 2016, le Fond Monétaire International (FMI) a ajouté le renminbi chinois à son panier de droits de tirage spéciaux (DTS). Les DTS forment une réserve d’actifs créés pour suppléer aux réserves officielles des pays membres. Pour la Chine, l’inclusion du Renminbi dans les DTS fut une étape significative vers la libéralisation de son économie financière, de même que cela étend son libre échange avec les autres pays. Jusqu’à aujourd’hui, le renminbi chinois a rejoint le reste des devises incluant le dollar américain, l’euro, le yen japonais et la livre britannique.

Avec l’internalisation du renminbi, l’accroissement de la capacité du yuan Chinois à se convertir et à s’échanger devient un avantage en matière d’investissement, spécialement pour les fonds d’investissement privés. De plus, depuis que le RMB est internationalisé, les entreprises peuvent facilement former un accord d’échange de devises. Par conséquent, les pays impliqués dans un accord d’échange de devises s’attendent à stimuler le développement d’accords économiques et commerciaux.

L’échange bilatéral de devises avec d’autres pays

Le gouvernement chinois fait progresser sa politique d’internalisation du renminbi avec les accords d’échanges de devises. Différents accords de ce type ont été passé depuis 2008 avec certains pays comme la Corée du Sud, Singapour, l’Indonésie, l’Inde, la Russie et le Nigeria.

En Septembre 2013, la Chine et les Royaumes Unis ont signé le premier accord bilatéral d’échange de devises d’une valeur de 200 milliards de yuans (soit 21 milliards de livres sterling). Puis, dans le mois qui suivit, un accord a aussi été signé avec l’Union Européenne. L’accord d’échange de devises sino-européen est devenu le troisième plus gros accord chinois après les installations à Hong Kong et en Corée du Sud.

L’accord bilatéral entre la Chine et l’Union Européenne a déjà résulté à un total de 337.99 milliards d’US dollar d’échange. En 2020, les deux entités prévoient d’atteindre une accord d’investissement UE-Chine plus complet. Cet accord d’investissement qui a commencé en 2013 vise à ouvrir progressivement les marchés européens et chinois.

Si vous souhaitez avoir plus de conseils pour votre séjour en Chine, contactez notre équipe pour obtenir des renseignements et suivez-nous sur les médias sociaux pour obtenir les dernières nouvelles!

Notre équipe possède l´expertise et le savoir-faire nécessaires pour vous aider dans votre activité – découvrez nos services.

Follow us on social media to receive the latest updates:

sj grand wecaht mini program

Découvrez votre salaire net d’impôts et estimez la valeur de votre entreprise sans avoir à quitter WeChat!
De plus, notre mini-programme peut estimer le salaire dans votre secteur d’activité, en fonction de votre niveau d’expérience et de votre poste. C’est un outil précieux pour les négociations salariales!
Scannez le QR code pour utiliser nos calculateurs gratuits!

Author: Nathalie Huynh

Leave a Reply